Catégorie : LITTÉRATURE
Dès 12 ans

La plume de l'ange


Auteur : L. Bazire, F. Talamon
Enquête, complots et histoire d'amour : le destin d'une héroïne passionnée et rebelle au XVIIIe siècle.
1759, à Paris : les Philosophes tentent de publier leur Encyclopédie malgré la censure. Judith Amelot, fille d’imprimeur, se passionne pour le métier de son père. Mais ce dernier est brutalement arrêté, accusé d'avoir imprimé des ouvrages interdits. La jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l’imprimerie, à dix-sept ans et face à l'hostilité des ouvriers. Désespérée, elle reçoit une lettre qui lui redonne courage et dans laquelle l’auteur, anonyme, lui déclare sa flamme. Pourtant, Judith n'est pas au bout de ses peines. Quelqu’un cherche manifestement à anéantir la famille Amelot. Qui ? Et pourquoi ?
14,95 €
288 Pages
Épuisé
Parution : août 2016
ISBN : 978-2-09-256618-3
 
Disponible également en numérique
10,99 €
Format : E-Pub à télécharger 
 
Auteur

Laure Bazire


Professeur de Lettres, Laure Bazire aurait voulu élever des poules et créer des jardins. Elle a bien élevé des poules mais les chiens les ont dévorées, alors elle élève ses enfants, secoue ses élèves et écrit les histoires qu'elle n'a pas vécues. Elle partage son temps entre Versailles et la Normandie. Elle a eu un âne pendant longtemps (ceux qui ont lu Le singe de Buffon en ont entendu parler !), mais il est maintenant à la retraite dans une propriété voisine, après avoir tenté de s'introduire maintes fois dans le salon.

Co-auteur de romans sur le siècle des Lumières, sur lequel porte sa thèse, elle a voulu cette fois faire partager son goût des textes antiques en imaginant le personnage de Marcus dans Le secret du gladiateur, paru en avril 2013.

Du même auteur aux Éditions Nathan
Auteur

Flore Talamon


Pour faire mon portrait


Peindre d’abord un appartement à Paris
Avec son aquarium à poissons exotiques et son mobilier 70
Peindre aussi trois fillettes,
Un père éditeur et une mère photographe
Et y glisser beaucoup de livres, souvent sérieux mais pas toujours.
Placer la toile contre un arbre du Luxembourg
Entre deux kiosques à bonbons
Et attendre des années en suçant un réglisse.
Faire ensuite le portrait de l’étudiante
Courant la rue Saint-Guillaume,
Puis dessiner Big Ben et le lac Michigan.
Peindre à côté un chai et deux alambics,
Et tenter de figurer une responsable de marques
Dans un bureau en open-space.
Peindre l’agitation et la vitesse,
Puis dans le même tempo, trois berceaux à l’ancienne.
Effacer soigneusement une pyramide renversée,
Faire grandir les têtes blondes.
Tracer ensuite des lettres, des quantités de lettres,
Des a, des e, des i, beaucoup de ?
Les disposer en articles de presse, en scenarios de bande dessinée
Et en romans pour la jeunesse.
Insérer quelques sourires, du calme aussi.
S’il vous reste un petit coin de libre,
Peindre des classes, des enfants et des feuilles blanches,
Et dans des petites bulles,
Des histoires de géants, des histoires de soi,
Colorées d’espoir ou de folie.
Alors, arracher tout doucement un stylo à un enfant
Et écrire mon nom au milieu du tableau.

Du même auteur aux Éditions Nathan

© Éditions Nathan