Dès 13 ans
COLLÈGE - 3e

Sarajevo 1995 - Entre deux feux


Auteur : F. Talamon

En replaçant le lecteur au coeur des périodes difficiles de notre Histoire, les Romans de la Mémoire, fondés sur une information historique rigoureuse, proposés par la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense, en partenariat avec les éditions Nathan, se veulent une contribution à son approche de la citoyenneté.

Grégoire Lemay, étudiant en histoire, quitte la France pour Sarajevo, où il espère mener sa mission de Casque bleu : participer à la protection des civils, pour la plupart des Bosniaques, pris en otages dans leur propre ville par les Serbes qui contrôlent la région.

Mais la situation des Casques bleus se révèle bien plus dramatique que prévu : sans cesse ralentis dans leurs actions par les Bosniaques d'une part, et les Serbes de l'autre, ces soldats ont l'interdiction de tirer s'ils ne sont pas directement menacés, et ils assistent souvent impuissants au massacre de la population.

Grégoire noue différentes amitiés au sein de son unité qui lui permettront de mieux comprendre l'absurdité de cette situation et de saisir la détresse extrême des êtres humains piégés dans ce conflit. Au cours de ses différentes missions, Lemay voit ainsi ses illusions de « soldat pacifique » s'effriter progressivement, jusqu'à la prise du pont de Vrbanja, où les soldats de l'ONU prendront enfin les armes pour se défendre.

5,95 €
128 Pages
Disponible
Parution : mars 2010
ISBN : 978-2-09-252282-0
   
Auteur

Flore Talamon


Pour faire mon portrait


Peindre d’abord un appartement à Paris
Avec son aquarium à poissons exotiques et son mobilier 70
Peindre aussi trois fillettes,
Un père éditeur et une mère photographe
Et y glisser beaucoup de livres, souvent sérieux mais pas toujours.
Placer la toile contre un arbre du Luxembourg
Entre deux kiosques à bonbons
Et attendre des années en suçant un réglisse.
Faire ensuite le portrait de l’étudiante
Courant la rue Saint-Guillaume,
Puis dessiner Big Ben et le lac Michigan.
Peindre à côté un chai et deux alambics,
Et tenter de figurer une responsable de marques
Dans un bureau en open-space.
Peindre l’agitation et la vitesse,
Puis dans le même tempo, trois berceaux à l’ancienne.
Effacer soigneusement une pyramide renversée,
Faire grandir les têtes blondes.
Tracer ensuite des lettres, des quantités de lettres,
Des a, des e, des i, beaucoup de ?
Les disposer en articles de presse, en scenarios de bande dessinée
Et en romans pour la jeunesse.
Insérer quelques sourires, du calme aussi.
S’il vous reste un petit coin de libre,
Peindre des classes, des enfants et des feuilles blanches,
Et dans des petites bulles,
Des histoires de géants, des histoires de soi,
Colorées d’espoir ou de folie.
Alors, arracher tout doucement un stylo à un enfant
Et écrire mon nom au milieu du tableau.

Du même auteur aux Éditions Nathan