Les Éditions Nathan  >  Un peu d'histoire  
1881 : Les Fondements
Fernand Nathan crée, à l'âge de 23 ans, une petite maison d'édition au rez-de-chaussée du 16 rue de Condé dans le 6ème arrondissement de Paris. En phase avec le nouvel esprit républicain, ses livres clairs, méthodiques et souriants, rompent rapidement avec la routine des livres de l'époque pour les élèves et les instituteurs. Très vite perçu comme l'homme qui prend des risques, il contribuera pour une large part au succès de la rénovation de l'Enseignement Primaire…
La création de la "Librairie Fernand Nathan" coïncide avec la promulgation des lois scolaires "Jules Ferry" (1881-1882), symbole du développement des valeurs démocratiques de l'époque. Fernand Nathan partage les idées républicaines d'égalité des chances, de prestige du savoir et donne à sa maison une réelle mission éducative : diffuser le plus largement possible le savoir et l'envie d'apprendre. Il décide donc d'accompagner l'apprentissage avec des méthodes pédagogiques sérieuses et adaptées. Il conçoit des nouveaux livres pour les élèves, conformes aux programmes récemment parus. Et dans le même temps, il commence à publier des ouvrages pour les Ecoles Normales, destinés à former les jeunes maîtres au nouvel esprit de l'époque.

Entouré de collaborateurs réputés, l'éditeur est rapidement reconnu pour ses ouvrages de qualité qui touchent un public populaire. Les premiers succès seront le "Cours d'Instruction civique et morale" du député Jules Steeg et "la Pédagogie" de Vincent dont 10 éditions se succèderont en 3 ans !

Fernand Nathan sera également un acteur important de la rénovation de l'Enseignement Primaire mise en œuvre sous la direction de Ferdinand Buisson. Ainsi, la publication d'ouvrages simples et novateurs va faciliter le travail des maîtres comme le développement de méthodes souples et vivantes venant remplacer les méthodes mécaniques pratiquées jusqu'alors. Les cours d'Histoire d'Amman et Coutant (1er professeur au Lycée Louis Le Grand et second professeur à l'Ecole Primaire Supérieure Jean-Baptiste Say et à Chaptal), les premières méthodes de lecture "Lisons" de Pierre Minet et les livres de lecture de Baudrillat et Kuhn sont autant d'exemples du dynamisme créatif de la maison Nathan.

Très vite Fernand Nathan va diffuser ses méthodes dans les colonies françaises et dans les pays francophones. La maison déménagera alors successivement 16, rue des Fossés Saint Jacques en 1913 puis, en 1926, au 9 rue Méchain dans le 14ème arrondissement, enfin, en 2006, au 25 avenue Pierre de Coubertin dans le 13ème arrondissement.



    Suivant

Éditions Nathan
Un peu d'histoire
Notre métier
Valeurs et Missions
Entretiens Nathan
Magasins enseignants
Le service Nathan
International



© Éditions Nathan