Dès 10 ans

Enzo, 11 ans, sixième 11

Collection : Romans Poche
 | Série : Mes années collège

Auteur : J. Ecormier
Direction de collection : E. Brami
Illustrateur (Fiction) : R. Courgeon

« Cette année, je rentre en sixième 11, j’ai onze ans, et nous sommes en 2011. Alors il va forcément se passer un truc. Je me demande bien quoi, parce que, globalement, je n’ai pas beaucoup de bol. »

Enzo entre en sixième 11. Pour lui qui fêtera ses 11 ans le 11/11 et dont le prénom comporte les lettres du chiffre onze, ce n'est pas forcément un bon présage ! Il en fait des cauchemars jusqu'au jour de la rentrée. Mais le premier jour de classe, sa journée s'illumine quand il repère la jeune Eva. Et miracle, elle est à côté de lui en cours de SVT ! Alors il oublie ses problèmes de "petit" du collège : l'emploi du temps compliqué, le bazar à la cantine, et ses parents qui se disputent à la maison. Mais bientôt arrive un nouvel élève dans sa classe. C'est Owen, l'air cool et la parfaite tête de futur petit copain d'Eva. Enzo le déteste au premier regard…

« On peut bien nous faire visiter le collège en fin de CM2, tant qu’on n’y est pas vraiment, la sixième c’est quand même mystère et Kinder Surprise. »
.

  • Prix Beaugency 2014 de la meilleure intrigue
  • Prix 2014 La Jeunesse à du talent Cultura
  • Prix 2014 Paille en Queue La Réunion
  • Prix Escapages 2015 Catégorie + de 10 ans
5,95 €
112 Pages
Disponible
Parution : juin 2013
ISBN : 978-2-09-254385-6
   
Disponible également en numérique
3,99 €
Format : E-Pub à télécharger 
 
Auteur

Joëlle Ecormier


Portrait saugrenu

  • Auteur, écrivain, artiste : Tricoteuse de mots.
  • Un mot sur la relation entre les mots et vous : Plusieurs mots... dévorante, équilibrante, exaltante, amoureuse, nourrissante. Solitaire.
  • La plus belle chose à écrire : Le hasard.
  • ...la plus belle déjà écrite : "Le Petit Prince".
  • Choses irrésistiblement énervantes : Le téléphone portable. Les bouchons de voitures. Les courants d'air froids. La télé quand elle est bête. Les formules consacrées. Le point-virgule. Les malentendus. Les chansons italiennes. Les tracas administratifs. Les trous de mémoire.
  • Petits ravissements : Les arbres. La solitude. Les cerfs-volants. Le mouvement. Le silence. La crème brûlée. Le chocolat noir. Les lundis fériés.
  • A faire à tout prix (un jour) : Voir le Général Sherman en Californie. Ecrire une très belle histoire. Réussir un salto arrière.
  • Trois voeux (à confier à une fée ou un génie) : Habiter dans un arbre. Capturer le temps. Voler.
  • Les questions auxquelles vous en avez assez de répondre : "Combien de temps pour écrire ce livre ?" et "Pourquoi écrivez-vous ?"
  • Un très bel objet (et l'endroit où le poser) : Un orgue de Barbarie dans une petite rue.
  • Un joli mot (à garder au bout des lèvres ? à hurler ?) : Canopée.
  • Une personne qui n'existe pas mais à qui vous aimeriez dire merci : Le marchand de sable.
  • Quelques phrases que vous auriez aimé avoir dites : "Chaque mot, une nécessité intérieure : l'écriture ne doit pas être autre chose." Etty Hillesum.
  • "Le talent ça n'existe pas. Le talent c'est l'envie de faire quelque chose." Jacques Brel.
  • "Mets quelque chose de toi qui enchante qui n'était pas au monde avant"." Shel Silverstein.

Du même auteur aux Éditions Nathan
Direction de collection

Elisabeth Brami


Psychologue clinicienne dans un hôpital pour adolescents, Elisabeth Brami devient, en 1990, auteure de littérature jeunesse et a publié depuis, plus de quatre-vingts albums et romans illustrés, en collaboration avec de nombreux illustrateurs et éditeurs. Certains ouvrages ont été traduits (USA, Espagne, Japon, Allemagne, Corée..) et ont reçu des prix (France Télévision, Chronos...)

Elisabeth Brami écrit à l’intention des bébés, enfants et ados, mais touche également les « grandes personnes » qui n’ont pas oublié leur enfance. Ses livres sont source de plaisir et de travail en milieu scolaire, de la maternelle au lycée où elle intervient régulièrement et anime parfois des ateliers d’écriture. Ses thèmes de prédilection sont les bobos et bonheurs de la vie. Elle ne s’interdit aucun sujet ni aucune forme littéraire et s’adonne avec autant de conviction à l’épistolaire, au journal intime, aux formes brèves et aux listes, aux abécédaires et aux « dicos », aux anthologies poétiques et comptines, aux jeux de mots et aux rimes. Et elle a même commis « Un Pantin »(Océan ed . 2008), un album en tant qu’illustratrice.

Du même direction de collection aux Éditions Nathan
Illustrateur (Fiction)

Rémi Courgeon


Rémi courgeon a commencé à dessiner dès la maternelle, ce n’est qu’en CP qu’il découvre l’écriture.
Après avoir caricaturé ses profs pendant toute sa scolarité, il passe le diplôme « expression visuelle » à l’école Estienne à Paris. Il commence d’abord par peindre, puis devient auteur de livre pour enfants, (textes et dessins) et compte une vingtaine d’albums à son actif, parus chez Albin Michel, Circonflexe, Mango, Casterman et Nathan. Il travaille pour l’édition, la publicité, et réalise également des carnets de voyage ( reportage dessiné sur les Dogons du Mali pour Géo en 2002, reportage sur le sida au Kenya pour Médecins sans frontières en 2006).

Du même illustrateur (fiction) aux Éditions Nathan