Dès 10 ans

Le secret de l'éventail


Illustrateur (Fiction) : R. Gauthey
Auteur (Fiction) : N. Springer
Traducteur : R.-M. Vassallo

Ceux qui disent que Sherlock Holmes est le meilleur détective du monde ignorent encore l'existence de sa soeur : Enola Holmes !

Lady Cecily Alistair est séquestrée pour être mariée contre son gré. Enola doit la délivrer ! Mai 1889, Londres.
Par hasard, Enola croise une jeune fille qu'elle reconnaît : Lady Cecily Alistair, accompagnée de deux chaperonnes. La jeune femme, qui semble en détresse, confie à Enola son éventail rose, juste avant de la quitter précipitamment. Or, l'éventail contient un message codé d'appel au secours : Cecily est en effet promise contre son gré à Bramwell, son peu aimable cousin. En fait, Cecily est séquestrée en attendant ce mariage imminent, que sa mère tente d'empêcher.

Enola décide de venir au secours de Cecily, lorsqu'elle tombe sur un homme investi de la même mission : son frère Sherlock ! Mais Enola a bien l'intention de conserver son indépendance de détective et de mener l'enquête seule... et jusqu'au bout.

-

10,99 €
224 Pages
Parution : juin 2013
Format : E-Pub à télécharger 
(Configuration requise)

ISBN : 978-2-09-253605-6
 
Illustrateur (Fiction)

Raphaël Gauthey


Né à Paris en 1976, j’ai surtout vécu en Haute-savoie en face du lac Léman. Depuis mes études à l'école Emile-Cohl, je vis à Lyon. Après avoir travaillé plusieurs années dans les jeux vidéo en tant qu'infographiste et animateur, je me consacre à l'illustration, principalement en littérature jeunesse. Je réalise des albums, des couvertures de romans, des dessins pour la presse jeunesse et collabore à des éditions étrangères. De plus, je vais me lancer dans un projet de bandes dessinées aux éditions Delcourt.

Du même illustrateur (fiction) aux Éditions Nathan
Auteur (Fiction)

Nancy Springer


Du même auteur (fiction) aux Éditions Nathan
Traducteur

Rose-Marie Vassallo


Rose-Marie Vassallo a traduit de nombreux ouvrages, notamment chez Nathan, la série Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, et Au bonheur des monstres d’Alan Snow.

Du même traducteur aux Éditions Nathan